Editorial du Ministre

 

 

Carte du Togo

 

tg

Bientôt le PCJ de NOEPE ouvert au public

 

Le Poste de Contrôle Juxtaposé (PCJ) de Noepé sera bientôt opérationnel. Les travaux sont finis à plus de 90%. Il ne reste que quelques améliorations à faire pour le démarrage des activités sur ledit site. Ce constat est fait suite à la visite faite lundi 10 mars 2014 par les Ministres des Travaux Publics et des Transports du Togo et de son collègue du Ghana en présence des plus hautes autorités de la commission de la CEDEAO, l'institution qui finance la réalisation de l'ouvrage.

Le Ministre Ninsao GNOFAM des Travaux Publics et des Transports du Togo, son collègue, Adjei MENSSAH des Travaux Publics du Ghana ont respectivement conduit les délégations togolaises et ghanéennes sur le site de construction du Poste de Contrôle Juxtaposé à Noépé à une trentaine de kilomètres au nord ouest de Lomé, frontière entre nos deux pays. Le Président de la Commission de la CEDEAO, Monsieur Kadré Désiré OUEDRAOGO était lui aussi à la tête d'une autre délégation comprenant entre autre, le Commissaire chargé des infrastructures, Monsieur Ebrima NDJIE.

 L'objectif de cette visite est d'évaluer l'état d'avancement des travaux  exécutés et envisager des stratégies urgentes et idoines pour faire a  boutir le projet dans les meilleurs délais. A l'issue de la visite      l'assistance a écouté les discours des principaux acteurs qui se sont  ensuite prêtés aux questions des journalistes. Dans l'ensemble ils  ont manifesté leur satisfecit quant à l'avancement des travaux. Il  ressort de leur constat que les travaux exécutés par l'Entreprise GER  du Togo, sont à plus de 90%. L'expertise de cette entreprise qui n'est  plus à présenter a été admirée à l'unanimité par ces plus hautes  autorités qui ont cependant relevé quelques insuffisances et  demandé des améliorations. Pour le Ministre GNOFAM la  construction du PCJ de Noepé est un projet phare pour le  gouvernement togolais. Il s'est félicité du faite que l'essentiel qui  constitue la base de ce projet soit réalisé. Parlant des observations    relevées, le Ministre a martelé en direction des acteurs concernés en  les invitant à éviter que des erreurs observés au PCJ de Cinkassé ne  se répètent pas à Noepé. Il a à cet effet, suggéré qu'une réunion puisse être rapidement organisée sous l'égide de la CEDEAO pour élaborer les stratégies idoines permettant un rapide aboutissement de ce projet. Aussi a t-il demandé au Président de la Commission de cette institution, Monsieur OUEDRAOGO de faire prendre des dispositions à ce sujet. Dans son intervention, le Ministre ghanéen a, lui aussi, manifesté son satisfecit par rapport aux travaux réalisés. Il a ensuite insisté sur les améliorations souhaités puis il a appuyé son collègue du Togo en ce qui concerne l'organisation de la réunion sous l'égide de la CEDEAO. Le Président de la Commission de la CEDEAO a, comme ses prédécesseurs, rendu un hommage mérité aux Chefs d'Etat du Togo et du Ghana pour leur détermination et leur accompagnement. Précisant le rôle du PCJ, notamment la facilitation de la libre circulation des personnes et des biens, il a fait comprendre que ce projet constitue le fondement de l'institution et qu'à ce titre, un intérêt particulier y est attaché. Tout en promettant de tout mettre en œuvre pour le démarrage des activités sur ledit site, l'orateur n'a pas manqué de remercier et de féliciter de tous les acteurs qui ont contribué aux succès des travaux.

 

Réseaux sociaux

Vidéo du jour

Nos Partenaires

travauxpublics_cedeao_logo.jpg travauxpublics_uemoalogo.jpg travauxpublics_badlogo.jpg travauxpublics_logo_btci.gif travauxpublics_logo_boad.png

Ecrire au Ministre

 

Qui est en ligne?

Nous avons 42 invités et aucun membre en ligne