Editorial du Ministre

 

 

Carte du Togo

 

tg

Les acteurs de la plateforme aéroportuaire de Lomé sont formés sur les grands axes du plan RSI2005

 

Les locaux de l' Agence Nationale de l'Aviation Civique ont servi de cadres les 12 et 13 juin 2014 à un atelier sur le Règlement Sanitaire International(RSI) 2005 et les dispositions de l'OACI consacrées à la santé publique en milieu aviation. Plus d'une cinquantaine acteurs aéroportuaires  sont à cet effet formés pour faire face aux risques de propagation internationale des maladies.

En effet, l'augmentation de façon exponentielle du flux des déplacements nationaux et internationaux a malheureusement engendré la possibilité d'expansion des maladies transmissibles. Aussi, l'OMS, a t-il revu la règlementation et adopté en 2005, une nouvelle, dite de Règlement Sanitaire International (RSI) qui est en application depuis 2007. La RSI engage les Etats parties à disposer de plans nationaux de ripostes contre lesdites maladies avec des obligations aux portes d'entrées telles que les aéroports. Il oblige les Etats à disposer en internes des plans sectoriels conformément à leurs spécificités et ce, dans le respect scrupuleux des plans nationaux.

La survenue de nouvelles pandémies telles que : le H1N1 et actuellement celle inattendue de l'EBOLA tend à donner raison au RSI. La mise en place d'un plan de riposte aéroportuaire est donc devenu très urgent pour notre pays.

Cet atelier qui vient à point nommé, s'inscrit parfaitement, selon le Directeur de Cabinet, Monsieur Marc SONDOU, dans la vision du Ministère des Travaux Publics et des Transports. Soulignant l'intérêt de la formation, Monsieur SONDOU a laissé entendre que le RSI constitue, un maillon important dans les dispositions prises par le Ministère des Travaux Publics et des Transports en vue de faire face aux nouveaux enjeux liés à la transmission transfrontalière des maladies à fortes potentialités contagieuse. Il a saisi l'opportunité pour rendre un hommage mérité à l'OMS qui a déjà prévu des plans de ripostes coordonnées notamment le RSI 2005 et envisagé des formations adéquates.

Selon Dr LUCILE Imboua, Représentante Résidante de l'OMS, le RSI (2005) a pour but de prévenir la propagation internationale des maladies, de s'en protéger, de la maitriser et d'y réagir tout en évitant de créer des entraves inutiles aux trafics et aux commerces internationaux. Il est  également conçu pour réduire le risque de propagation des maladies dans les aéroports internationaux, les ports et aux postes frontières à travers des services d'hygiène et des mesures concernant les personnes, les bagages, les avions, les marchandises ou les colis postaux.  En bref, le RSI comporte dans sa dimension de protection, la détermination des points d'entrées vers lesquels on peut faire converger, en cas de risque, les passagers, de manière à pouvoir les soumettre à des contrôles.

Prenant toute la mesure  de la situation, la SALT gestionnaire de l'aéroport a, selon Monsieur KOMLA K. Pascal, décidé de financer cette formation avec le concours de l'ANAC en vue de permettre aux secteurs de l'aviation de notre pays de disposer d'un plan viable, éprouvé, prompt à être dérouler en cas de menace par les maladies transmissibles venant de l'extérieur ou pouvant être exporter  de l'intérieur à l'extérieur.  

                                                                                     L'Attaché de Presse

 

Réseaux sociaux

Vidéo du jour

Nos Partenaires

travauxpublics_cedeao_logo.jpg travauxpublics_logo_boad.png travauxpublics_uemoalogo.jpg travauxpublics_logo_btci.gif travauxpublics_badlogo.jpg

Ecrire au Ministre

 

Qui est en ligne?

Nous avons 33 invités et aucun membre en ligne