Editorial du Ministre

 

 

Carte du Togo

 

tg

Le processus de modernisation du port autonome de Lomé est en marche

Les Ministres de l’économie et des finances, des mines et de l’énergie, des travaux publics et des transports étaient ce matin sur le site de Lomé Containeurs Terminal «  LCT » au Port Autonome de Lomé pour constater l’arrivée effective et le débarquement des premiers portiques. Ils sont accompagnés de diverses personnalités et de partenaires techniques et financiers.

 

Les travaux de construction du terminal à containeurs privés pour le transbordement (LCT) ont beaucoup progressé depuis leur démarrage en 2011. Après la construction d’un épi d’arrêt de sable et du terminal proprement dit, c’est l’étape de la réception et de l’installation des portiques. Sur un total de 12 portiques de  portiques de dernière génération, trois sont arrivées.

Des membres du gouvernement étaient joyeux de cette arrivée effective  de ces machines. Il s’agit là de grues géantes s’élevant à plus de 100 m de hauteur dans le ciel. Manifestant sa joie, le Ministre Ninsao GNOFAM a déclaré que le rêve est devenu réalité. Il a ajouté en substance : «le Chef de l’Etat a conçu ce projet de main de maitre(…) et notre vision 2030 pour le Togo repose sur des fondations solides à travers ces infrastructures en cours de réalisation ».

 Concernant le LCT, le Ministre a précisé qu’il s’agit tout simplement d’un port d’éclatement. Aujourd’hui, a-t-il expliqué, « des navires surtout asiatiques d’une certaine taille ne peuvent pas accoster dans tous les ports en Afrique. Pour ces navires, il faut au moins jusqu’à 12 m de tirant d’eau et le port autonome de Lomé a l’avantage naturel dans tout le golfe de guinée de répondre à cette norme avec 16.60m de tirant d’eau ».

Une fois achevé, ce terminal ne ferra à 90% que le transbordement. Tout ce qui arrivera comme fret sera destiné à l’extérieur, c’est-à-dire aux petits ports. Selon l’administrateur de LCT, Monsieur Grégory KRIEF, ces portiques de dernière génération sont des machines qui permettent de débarquer les containeurs d’un navire. La différence avec les grues mobiles utilisées dans les ports de la sous régions se traduit par le fait que ces machines électriques montent à une hauteur importante et font un déchargement rapide.

Trois autres portiques arrivent au début du mois prochain et les six autres suivront plus tard.

 

 

Réseaux sociaux

Vidéo du jour

Nos Partenaires

travauxpublics_badlogo.jpg travauxpublics_logo_btci.gif travauxpublics_uemoalogo.jpg travauxpublics_cedeao_logo.jpg travauxpublics_logo_boad.png

Ecrire au Ministre

 

Qui est en ligne?

Nous avons 46 invités et aucun membre en ligne