Editorial du Ministre

 

 

Carte du Togo

 

tg

Le pavillon togolais et ses avantages pour le pays

Nombreux sont des compatriotes qui ne savent pas ce que le pavillon togolais rapporte comme avantages à notre pays. Ils ont parfaitement raison. Pour éclairer leurs zones d’ombres, la télévision nationale a obtenu hier lundi 22 septembre 2014, l’interview du Ministre des Travaux Publics et des Transports, Monsieur Ninsao GNOFAM.

 

Saisissant l’opportunité qui lui est offerte, le Ministre s’est d’abord contenté d’expliquer le terme pavillon. Aussi a-t-il fait comprendre que notre pays dispose de sa propre flotte qui compte un certain nombre de bateaux. Il a précisé que si la flotte est encore insignifiante, le pavillon, lui, est très important et compte 670 navires. Certes, ces navires ne sont pas achetés par le Togo ou les togolais. Ils appartiennent à des sociétés, bref aux personnes morales mais étrangères à notre pays. Ils sont panaméens, libériens entre autres. Tous ces pays et structures, propriétaires légitimes desdits navires ont délibérément choisi de les faire immatriculer dans le registre togolais comme le recommandent les conventions de l’Organisation Maritime Internationale(OMI) et conformément aux textes législatifs en vigueur dans chaque pays.

Le choix d’un pays pour immatriculer un navire est certes conditionné par les avantages socio économiques mais aussi sécuritaires qui s’y trouvent. De même, en acceptant que des navires étrangers battent pavillon togolais, notre pays tire également des avantages. Ils sont au nombre de trois. Il s’agit d’abord de l’entrée de devises, ensuite de l’image du pays (se faire connaitre sur le plan international), et enfin d’offrir des emplois aux nationaux.

Sur ce dernier point, le Ministre a laissé entendre que dans le cadre des nouvelles réformes, le Togo a souhaité que l’immatriculation offre l’opportunité de doter à notre pays d’une structure, notamment d’un centre de formation aux nouveaux métiers de la mer au profit de la jeunesse. C’est une recommandation importante qui veut que les navires qui utilisent notre port, emploient des togolais à leur bord et créent plus d’emplois aux concitoyens en accompagnant notre gouvernement dans la mise en place de cette nouvelle structure. Le Ministre a aussi expliqué que les efforts consentis en faveur de la modernisation du PAL sont faits à cet effet et pour attirer d’avantage de nouveaux navires.

Poursuivant ses propos, le Ministre  a fait remarquer que conformément aux législations qui autorisent l’immatriculation, l’Etat du pavillon est en droit de radier tout navire qui mènerait une activité prohibée. En rappel, courant mois de juillet 2014, notre pays a radié deux navires battant pavillon togolais pour avoir transporté illégalement de la drogue. 

 

Réseaux sociaux

Vidéo du jour

Nos Partenaires

travauxpublics_badlogo.jpg travauxpublics_logo_btci.gif travauxpublics_cedeao_logo.jpg travauxpublics_uemoalogo.jpg travauxpublics_logo_boad.png

Ecrire au Ministre

 

Qui est en ligne?

Nous avons 78 invités et aucun membre en ligne