Editorial du Ministre

 

 

Carte du Togo

 

tg

Bilan 2013 du Ministère des Travaux Publics et des Transports

Comme ses collègues en charge des autres Départements, le Ministre des Travaux Publics et des Transports, Monsieur Ninsao GNOFAM  était au plateau de la télévision togolaise(TVT) dans la nuit du vendredi 27 décembre 2013. Profitant de cette tribune, le Ministre a dressé le bilan des travaux exécutés sous la responsabilité du Ministère dont il a la charge courant 2013 et esquissé les perspectives à venir.

Comme ses collègues en charge des autres Départements, le Ministre des Travaux Publics et des Transports, Monsieur Ninsao GNOFAM  était au plateau de la télévision togolaise(TVT) dans la nuit du vendredi 27 décembre 2013. Profitant de cette tribune, le Ministre a dressé le bilan des travaux exécutés sous la responsabilité du Ministère dont il a la charge courant 2013 et esquissé les perspectives à venir.

Cet exercice fort apprécié a été réalisé sur la thématique fondamentale relative aux infrastructures et spécifiquement  sur des  thèmes ci – après :
-    Le point sur les travaux d’aménagement et de construction des routes ;
-    Bilan des routes construites en 2013 : le nombre de chantiers ouverts, les chantiers achevés et les chantiers en cours ;
-    La répartition géographique des chantiers ;
-    Les délais d’exécution et la qualité des travaux ;
-    Le coût des travaux ;
-    La place des entreprises togolaise dans l’attribution des marchés.
A la fin des débats en compagnie de ses collègues Dammipi NOUPOKOU de l’Energie et des Mines, de Bissoune NABAGOU en charge de l’Equipement rural et de deux représentants des bureaux de contrôle et du Syndicat des entrepreneurs, les réponses suivantes ont été rendues publiques :


I.    BILAN DES ROUTES CONSTRUITES EN 2013


1-    Nombre des grands chantiers ouverts en 2013 :

9 nouveaux grands chantiers sont ouverts en 2013 aussi bien à Lomé qu’à l’intérieur du pays. Ces nouveaux chantiers viennent s’ajoutent aux 15 autres chantiers déjà ouverts dans les années antérieures (2011 et 2012) et qui sont en cours d’exécution.
En tout, nous avons eu 24 grands chantiers routiers exécutés au cours de l’année 2013.


2-    Les chantiers achevés en 2013

En tout, 06 chantiers sont achevés au cours de l’année 2013.

A Lomé : 4 chantiers sont achevés

1-    aménagement et de bitumage de la route : Agoé nyévé (terrain  de football)-BKS-Camp Adidogomé 6,5 km)
2-    réhabilitation de la route Rond point Port –Avépozo (10,3 km)
3-    réhabilitation de la route 1HDN (Station MRS Novissi-Station OANDO vers l’aéroport)
4-    ressurfaçage et l’assainissement du boulevard de la nouvelle Présidence

A l’intérieur du pays : 2 chantiers sont achevés, notamment

1-    la réhabilitation et le dédoublement de la route Aného-Sanvee Condji (8 km),
2-    l’aménagement et la réhabilitation de la route Dapaong-Ponio (38 km)


    Chantiers d’ouvrages hydrauliques

En plus des chantiers routiers, plusieurs ouvrages sont construits ou en cours de construction. Il s’agit de 6 ponts dont :

-    2 ponts achevés
•    1 pont de 40 mètres à Kpinzindè et
•    1 pont de 40 mètres à Goubi)

-    4 ponts en cours d’achèvement


    En entretien routier

Plusieurs chantiers d’entretien courant et périodique du réseau routier national sont ouverts en 2013.
 
3-    Chantier en cours

18 chantiers sont en cours d’exécution dont :
-    9 chantiers à Lomé et
-    9 chantiers à l’intérieur du pays.

4-    La répartition géographique des chantiers

Les chantiers exécutés ou en cours d’exécution en 2013 sont répartis sur toute l’étendue du territoire national.

A Lomé
-    Chantiers de construction et de réhabilitation
-    Chantiers d’assainissement
-    Chantiers d’entretien routier

Dans la région Maritime

-    Travaux de réhabilitation et de modernisation de la route Aného-Sanvee Condji (8 km)

Dans la région des Plateaux

-    Travaux de réhabilitation de la nationale n°5 sur le tronçon Adagali-Kpélé Govié (12 km)

Dans la région Centrale

-    Travaux d’entretien périodique de la RN1
-    Construction d’un pont de 40 m à Goubi
-    Réhabilitation de routes en terre : Mô-Tindjassi

Dans la région de la Kara
-    Contournement d’Alédjo (9 km)
-    Contournement de Défalé (12 km)
-    Aménagement et bitumage  de la route Guérin Kouka – Katchamba (35 km)

Dans la région des Savanes
-    Réhabilitation  du tronçon Kanté-Tandjouaré (130 km)
-    Aménagement et bitumage de la Borgou – Mandouri (49 km)

5-     Les délais d’exécution

Les délais d’exécution des grands travaux varient entre 8 et 36 mois. Ce sont des chantiers pluriannuels qui chevauchent sur 2 ou plusieurs années.

6-     Qualité des travaux

La qualité des travaux est tributaire de l’entreprise retenue au cours de la passation des marchés. C’est pourquoi nous prenons les dispositions suivantes :
    Sélection rigoureuse des entreprises qualifiées justifiant des références techniques équipées en matériels et en personnel et ayant des capacités financières.
    En plus, il est sollicités les prestations des bureaux de contrôle et de laboratoires de génie civil pour assurer le contrôle et la surveillance des travaux et veiller à la qualité des matériaux et leur mise en œuvre suivant les règles de l’art et conformément aux prescriptions des cahiers de charges.
7-     Le Coût des travaux

Le coût total des engagements de l’ensemble des travaux routiers achevés ou en cours d’achèvement en 2013 s’élève à 414 milliards de F CFA. Ces travaux portent essentiellement d’une part sur 530 km de réhabilitation, d’aménagement et de bitumage et d’autre part sur 1750 km d’entretien.

Sources de financement :
-    Le BIE (Budget d’Investissement et d’Equipement de l’Etat)
-    Les Bailleurs : la BAD, Banque Mondiale (BM), BOAD, BIDC, CHINA EXIM BANK, BID, le Fond Koweitien, etc.


8-     La place des entreprises togolaises dans l’attribution des marchés

Les entreprises togolaises sont dans tous les domaines de la construction des infrastructures routières. Elles soumissionnent aux appels d’offres selon leur taille et leur capacité.
 
-    Pour les grands chantiers,  exécutés au cours de l’année 2013, nous avons eu en tout 9 entreprises sélectionnées dont 3 entreprises togolaises (GER, CECO BTP, NECCTO).

-    En entretien routier, les entreprises togolaises (les PME) ont le monopole des travaux.

9-    Perspectives 2014

Pour l’année 2014, les efforts se poursuivront dans le sous secteur avec la remise à niveau  du réseau structurant, notamment :
-    la réhabilitation et le renforcement de la route nationale n°1 ;
-    l’aménagement, le bitumage et la réhabilitation des routes nationales transversales pour mailler l’ensemble du pays ;
-    les travaux d’aménagement et de bitumage du grand contournement de la ville de Lomé (Phase II) ;
-    les travaux de réhabilitation de la route nationale n°5 (Kpalimé-Atakpamé) dans sa seconde phase longue de 80 km ;
-    les travaux de construction des ouvrages de franchissement tels que les ponts ;

Tous ces travaux en perspective pour l’année 2014 sont estimés à 408,5 milliard de Francs CFA pour un linéaire de 910 km de routes à réhabiliter.


II.    SOUS SECTEUR MARITIME

I.    BILAN 2013
Le bilan établi en termes statistiques se présente de manière générale, comme suit :
-    Nombre de navires traités en 2013 : 1 118 contre 989 en 2012, soit une progression de 13,04%
-    Total tonnage manipulé en 2013 : 8 700 000 tonnes contre 7 771 747 tonnes en 2012, soit une progression de 12%.  

Sur le renforcement des infrastructures portuaires, nous avons noté en 2013 :
-    La poursuite des travaux de construction du troisième quai,
-    Le démarrage des travaux de construction de la darse (projet LCT),
-    La construction du collecteur principal de la zone portuaire,
-    La signature de la convention pour la mise en place du Guichet Unique pour le Commerce Extérieur du Togo (GUCE) le 10 octobre 2013,
-    La réalisation du Parking Gros Porteurs  des camions en attente de chargement derrière la Cité du Port,
Au plan commercial, le PAL a renforcé sa position dans les pays sans littoral notamment le Burkina–Faso, le Mali et le Niger, par une participation aux différentes foires commerciales et, a mené des activités de promotion auprès des opérateurs économiques.

Au plan financier, le PAL espère réaliser en 2013, un résultat net d’environ 1 576 340 000 FCFA contre 1 440 680 000 FCFA, soit une progression de 9,41%. Le PAL projette un résultat net d’environ 1 667 110 000 de FCFA pour 2014.

II.    PERSPECTIVES 2014
Au plan des perspectives pour l’année 2014, en ce qui concerne le trafic portuaire :
-    accueillir 1 150 navires en 2014 et,
-    traiter 9 000 000 de tonnes de fret.
Au plan des infrastructures, activités  et équipements, les plus grands projets à réaliser en 2014 sont les suivants:
-    le démarrage des activités du troisième quai,
-    Le démarrage des activités de la darse (projet LCT),
-    La réhabilitation, l’extension et la mise en concession de l’exploitation du quai minéralier,
-    La réhabilitation de l’appontement remorqueurs et la mise en concession de l’activité de remorquage au PAL,
-    La mise en place du Guichet Unique,
-    La réhabilitation de la voirie interne et réseaux divers,
-    L’étude pour la délocalisation des parcs de vente des véhicules d’occasion,
-    La clôture du site d’Adétikopé,
-    La construction d’un nouveau port de pêche,
-    L’acquisition d’un zodiac à coque dure pour la surveillance du plan d’eau.
III.    SOUS SECTEUR AEROPORTUAIRE

Dans le cadre de sa politique des grands travaux et de modernisation des infrastructures aéroportuaires, le Chef de l’Etat a pris les dispositions suivantes :

I.    BILAN 2013 :

a.    Construction d’une nouvelle aérogare moderne de vingt et un mille (21.000) m2 avec passerelles télescopiques pouvant traiter jusqu’à deux (02) millions de passagers avec séparation nette de flux pour tenir compte de l’accroissement exponentiel du trafic (Hub ASKY  ETHIOPIAN) ;
b.    Construction de nouveaux taxiways pour relier les deux seuils de piste ;
c.    Construction d’un nouveau parking avion moderne ;
d.    Réhabilitation du parking existant ;
e.    Construction d’un nouveau hangar fret d’une capacité de cinquante mille (50.000) tonnes ;

II.    PERSPECTIVES 2014 :

a.    Travaux de renforcement de la piste de l’aéroport international de Lomé ;
b.    Travaux d’allongement de la piste et de renforcement des chaussées de l’aéroport International de Niamtougou ;
c.    Construction de la route d’accès à l’aéroport en 2 x 2 voies du Rond Point Colombe de la Paix jusqu’à la FOIRE TOGO 2000 ;
d.    Recherche et  sécurisation d’un nouveau site pour le futur aéroport aux environs de Tsévié ;
e.    Projet de réhabilitation des aérodromes secondaires dans toutes les cinq régions.

 

Tableau récapitulatif du Bilan 2013 du sous secteur routier

Désignation

Nombre de projets/
marchés

Longueur
(km)

Montant TTC
EN F CFA

I

CONSTUCTION DE ROUTES A LOME

I.1

Projets achevés

4

19,51

29 708 126 081

I.2

Projets en cours

9

43,52

115 199 047 633

I.3

Sous total I

13

63,02

144 907 173 715

II

CONSTUCTION DE ROUTES A L'INTERIEUR DU PAYS

II.1

Projets achevés

2

45,76

34 391 554 121

II.2

Projets en cours

8

421,47

216 799 696 938

II.3

Sous total II

10

467,23

251 191 251 059

III

CONSTRUCTION D'OUVRAGE D'ART

III.1

Projets achevés

2

 

           873 382 028  

III.2

Projets en cours

5

 

         2 051 704 480  

III.3

Sous total III

7

 

         2 925 086 509  

IV

PISTES RURALES

IV.1

Projets achevés

0

0,00

                           -    

IV.2

Projets en cours

2

484,00

         1 180 096 580  

IV.3

Sous total IV

2

484

         1 180 096 580  

V

ENTRETIEN ROUTIER

V.1

Projets achevés

12

296,96

         2 843 833 418  

V.2

Projets en cours

53

971,72

         6 737 300 423  

V.3

Sous total V

65

1268,68

         9 581 133 841  

VI

TRAVAUX DE BATIMENTS

VI.1

Projets achevés

10

 

         4 047 259 345  

VI.2

Projets en cours

8

 

           175 880 535  

VI.3

Sous total VI

18

0

         4 223 139 880  

TOTAL GENERAL

         115  

 

414 007 881 583  


Tableau récapitulatif des perspectives 2014 du sous secteur routier

Désignation

Nombre de projets/
marchés

Longueur
(km)

Montant TTC
EN F CFA

1

Construction de routes a Lomé

6

52

108 525 333 334

2

Construction de routes à l'intérieur du pays

12

858

283 940 978 749

3

Construction d'ouvrage d'art

1

 

6 045 086 509

4

Pistes rurales

1

 

500 000 000

5

Entretien routier

10

 

9 200 000 000

6

Travaux de bâtiments

2

 

269 222 766

 

TOTAL GENERAL

32

909

408 480 621 357

Réseaux sociaux

Vidéo du jour

Nos Partenaires

travauxpublics_cedeao_logo.jpg travauxpublics_logo_boad.png travauxpublics_badlogo.jpg travauxpublics_logo_btci.gif travauxpublics_uemoalogo.jpg

Ecrire au Ministre

 

Qui est en ligne?

Nous avons 17 invités et aucun membre en ligne