Togo en chantier, la dernière ligne drite