Perspectives transport 2014

I .      SOUS SECTEUR MARITIME

Au plan des perspectives pour l’année 2014, en ce qui concerne le trafic portuaire :
- accueillir 1 150 navires en 2014 et,
- traiter 9 000 000 de tonnes de fret.
Au plan des infrastructures, activités et équipements, les plus grands projets à réaliser en 2014 sont les suivants:
- le démarrage des activités du troisième quai,
- Le démarrage des activités de la darse (projet LCT),
- La réhabilitation, l’extension et la mise en concession de l’exploitation du quai minéralier,
- La réhabilitation de l’appontement remorqueurs et la mise en concession de l’activité de remorquage au PAL,
- La mise en place du Guichet Unique,
- La réhabilitation de la voirie interne et réseaux divers,
- L’étude pour la délocalisation des parcs de vente des véhicules d’occasion,
- La clôture du site d’Adétikopé,
- La construction d’un nouveau port de pêche,
- L’acquisition d’un zodiac à coque dure pour la surveillance du plan d’eau.

    II.              SOUS SECTEUR AERIEN

Dans le cadre de sa politique des grands travaux et de modernisation des infrastructures aéroportuaires, le Chef de l’Etat a pris les dispositions suivantes :
- Construction d’une nouvelle aérogare moderne de vingt et un mille (21.000) m2 avec passerelles télescopiques pouvant traiter jusqu’à deux (02) millions de passagers avec séparation nette de flux pour tenir compte de l’accroissement exponentiel du trafic (Hub ASKY ETHIOPIAN) ;
- Construction de nouveaux taxiways pour relier les deux seuils de piste ;
- Construction d’un nouveau parking avion moderne ;
- Réhabilitation du parking existant ;
- Construction d’un nouveau hangar fret d’une capacité de cinquante mille (50.000) tonnes ;
- Travaux de renforcement de la piste de l’aéroport international de Lomé ;
- Travaux d’allongement de la piste et de renforcement des chaussées de l’aéroport International de Niamtougou ;
- Construction du Bvd de la paix en 2 x 2 voies en partant de la Colombe de la Paix jusqu’à la FOIRE TOGO 2000 ;
- Recherche et sécurisation d’un nouveau site pour le futur aéroport aux environs de Tsévié ;
- Démarrage de la réhabilitation des aérodromes secondaires dans toutes les cinq régions.