Vision & Missions

Vision

Fournir des infrastructures et des services de transport intérieur et avec des pays voisins, en particulier des pays enclavés, qui soient efficaces, sûrs et économiques, à toutes les catégories de la population du Togo et à tous les secteurs de son économie, de façon durable et avec le minimum d’impact sur l’environnement.

Missions

La mission du Ministère des Travaux publics et des Transports selon le décret N°2012-004 / PR du 29 février 2012  est de définir et de coordonner les interventions de l’Etat et des différents acteurs dans la construction d’ouvrages publics, mettre en œuvre la politique de l’Etat en matière des transports routiers aériens ferroviaires et maritimes.

Ainsi, le Ministre en charge du secteur, et en conformité avec cette orientation élabore et met en œuvre les plans de développement du secteur et veuille à la bonne exécution des tâches de contrôle, d’entretien, de réhabilitation et de promotion des infrastructures routières, aéroportuaires, ferroviaires et portuaires.

Cette mission correspond à la politique générale du Gouvernement définit dans la Stratégie de Croissance  Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE)[1], afin de répondre aux exigences de la lutte pour la réduction de la pauvreté, aux besoins d’aménagement du territoire national et des échanges extérieurs des pays sans littoral et cela de façon pérenne du point de vue social, économique et environnemental. Elle se fonde sur des grands axes ci-dessous définis:

  • Doter les travaux publics et les transports d’un véritable rôle de catalyseur du développement socio-économique du pays et de l’aménagement de son territoire ;
  • Concentrer les investissements pour le développement des différents corridors multimodaux et la réhabilitation du réseau des routes nationales, en tenants compte des parts de marchés respectives des modes de transport ferroviaire et routier;
  • Mieux répartir les investissements d’infrastructures en faveur des modes de transport non routiers en particulier les chemins de fer;
  • Créer un environnement juridique et institutionnel propice aux investissements et à une gestion performante de secteur des travaux publics et des transports qui optimise les avantages que peuvent en retirer les secteurs public et privé;
  • Renforcer et coordonner la coopération avec les Partenaires financiers et techniques afin de mobiliser les ressources nécessaires aux investissements lourds dans les meilleures conditions économiques possibles;
  • Faire que les réseaux de transport ne constituent une contrainte à l’accélération de la croissance économique et de la compétitivité de l’économie. Il s’agit donc de fournir à tous les agents économiques et aux populations les accès dont ils ont besoin pour leurs activités économiques et sociales;
  • Encourager le secteur privé à investir dans le secteur des travaux publics et des transports, en particuliers pour assurer l’exploitation efficace et économique des différents modes de transports dans un cadre de Partenariat Public-Privé (PPP)
  • Rendre plus efficace les méthodes de travail de l’administration du secteur en particulier en ce qui concerne la programmation et l’exécution de la construction et l’entretien des routes, l’emploi systématique de contrat-programme pour suivre l’activité des organismes et d’entreprises sous tutelle
  • Renforcer la capacité institutionnelle de l’administration par une organisation plus rationnelle, la formation et le recrutement, afin de garantir le développement, la gestion et la régulation efficaces des activités du secteur
  • Entretenir toutes les infrastructures (routes bitumées ou non, pistes rurales, voiries urbaines, voies ferrées, fleuves et lacs, aéroports…) en fonction de leur utilité économique et de la nécessité d’assurer la sécurité des usagers
  • Améliorer la sécurité routière par l’amélioration du cadre institutionnel et réglementaire, l’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan National de la Sécurité Routière(PNSR)

 

Réseaux sociaux